OPTIMISATION

Etudier votre situation globale, tant professionnelle que personnelle, et vous informer des opportunités offertes par l’Espagne, dans le respect des conventions bilatérales et du Droit européen.

ASSISTANCE

Faciliter la mise en œuvre et le suivi de vos projets, malgré l’éloignement, la barrière linguistique et les spécificités de l’administration espagnole.

GESTION

Vous libérer des obligations comptables, fiscales et sociales, relatives à vos intérêts professionnels et privés en Espagne.

MOYENS

Fiscaliste, Avocat et Agent immobilier franco-espagnols, Expert-comptable espagnol bilingue, pour que vous soyez rapidement en phase avec des interlocuteurs spécialisés et expérimentés.

Partenaires

Qui sommes nous ?

Créée en 2005 pour faciliter l’implantation de français en Espagne, particuliers et entreprises, Iber Adviser est rapidement devenu la référence en matière d’optimisation fiscale franco-espagnole, au point qu’en Septembre 2012 le fameux site d’investigation « Media…. » rédigeait un article au vitriol qui dénonçait selon eux « les incitations à la fraude fiscale » diffusées par Iber Adviser.

En effet l’avènement en 2012 de François Hollande, et de son ministre délégué chargé du budget, Jérôme Cahuzac, chantre de la lutte contre la fraude fiscale (!) et créateur des cotisations sociales sur les dividendes, avait suscité une telle vague de « ras-le-bol » pour les entrepreneurs, que ce que le gourvernement français appelait alors « évasion fiscale » fut mis à l’ordre du jour du G20 de Saint- Petersbourg, les 5 et 6 Septembre 2013. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/09/05/20002-20130905ARTFIG00298-g20-traquer-l-evasion-fiscale-le-seul-sujet-de-consensus.php

L’article détonant du fameux site d’investigation devait sortir en marge de ce sommet et nous porter un coup fatal, mais l’éventualité des frappes en Syrie en a occulté la portée, et paradoxalement a fait à Iber Adviser une publicité inattendue en le « dénonçant » comme le « spécialiste de l’évasion fiscale en Espagne ».  https://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/05/le-dossier-syrien-empoisonne-le-g20_3471403_3214.html

Depuis, nous continuons plus que jamais à proposer des solutions d’optimisation fiscale via l’Espagne, d’autant que le Brexit ne permet plus de le faire via la Grande-Bretagne.

De nombreux chefs d’entreprises nous contactent régulièrement pour étudier les possibilités qui s’offrent à eux, et lorsque leurs situations le permettent, nous confient la création et la gestion de leurs sociétés en Espagne.

Les investisseurs et le schisme Catalan

Smiley faceVu de l’étranger, le désir d’indépendance des catalans peut paraître motivé par une volonté de ne pas partager la richesse supposée de leur région avec le reste de l’Espagne. Ce n’est pas si simple et afin que la Costa Brava, si prisée des français, ne leur devienne pas antipathique, il faut évoquer la culture et la langue de la Catalogne souvent bafouées dans l’Histoire espagnole, et les souffrances endurées sous la dictature de Franco.  Le constat est le suivant :  les catalans ne se sentent pas espagnols, et les espagnols aiment la Catalogne…mais pas les catalans !

Au moment du référendum de la discorde, 1er Octobre 2017, nous avions anticipé en installant une entreprise de domiciliation de sociétés à Saragosse, Province d’Aragon, afin de pallier à une improbable mais possible indépendance brutale de la Catalogne.

Ce fût un excès de prudence, car la position de la France et de l’Allemagne sur ce point, nous a démontré qu’une séparation de l’Espagne et de la Catalogne ne pourrait se faire que dans le cadre d’une entente tripartite avec l’UE, condition sine qua non pour assurer la viabilité de leurs Economies respectives.

En conclusion, quelles que soient les aspirations, légitimes ou non, des catalans, et quelle que soit la réponse de l’Espagne, les investisseurs potentiels n’ont pas de craintes particulières à avoir au moment de se décider pour notre région.

Au contraire, le taux de chômage y est en régression constante, le tourisme en progression, le marché immobilier florissant, et notamment dans la zone Rosas-Empuriabrava où il reste le plus dynamique d’Espagne.

Pour nous contacter par téléphone ou par e-mail:

+34 972 673 336